Vivre en France et Travailler à Plan les Ouates
Vie courante

Vivre en France et Travailler à Plan les Ouates

Quel est l’intérêt de vivre en France et de travailler à Plan-les-Ouates ? Pourquoi la Haute-Savoie voit-elle sa courbe démographique augmenter chaque année ? Plan-les-Ouates est une commune suisse limitrophe du département 74, c’est une des villes les plus proches de la frontière qui possède une zone d’activité très étendue où de nombreuses petites et grandes entreprises se sont installées. Pour s’y rendre, les frontaliers ne parcourent que quelques kilomètres depuis leur domicile, mais par contre, pour la plupart, ils multiplient leur salaire par deux ou trois fois. Plan-les-Ouates est sous l’administration du canton de Genève, ce qui implique que les frontaliers qui y travaillent dépendent de cette législation et payent leurs impôts en Suisse, ils disposent donc d’une fiscalité réduite. L’intérêt de vivre en France et de travailler en Suisse ne concerne pas uniquement les Français. Les Suisses apprécient les villes françaises proches de la frontière comme Annecy, Saint-Julien, Annemasse et leurs villages environnants. La raison est simple, l’immobilier ! Le marché est bien plus intéressant pour eux en France qu’en Suisse. Zoom sur l’immobilier en Haute-Savoie, découvrons quels sont les avantages de travailler dans le canton genevois et de résider en France.

 

Zoom sur l’immobilier en Haute-Savoie

La Haute-Savoie a cette particularité de se trouver à proximité de la frontière suisse, les communes françaises de Saint-Julien, Neydens ou Valleiry se trouvent à seulement quelques kilomètres de Plan-les-Ouates. Beaucoup y travaillent, car cette zone en périphérie de la ville de Genève est une zone industrielle qui génère plus d’emplois qu’il n’y a d’habitants. Ziplo, comme elle se nomme, est la plus grosse zone d’activités de Genève après la zone de Praille-Acacias-Vernet.

Les prix de l’immobilier dans le département 74 sont directement influencés par cette population de frontaliers. Leur salaire étant élevé, le prix au m² aussi ! Il reste cependant très avantageux pour les Suisses, sachez qu’à Genève le prix moyen du m² est de 11 689 € ou 12 818 CHF. Contrairement à Annecy, la petite Venise des Alpes de son surnom, où le tarif est réduit de plus de la moitié (tout comme les salaires). Le prix moyen est de 4 936 € le m², cet écart incite les Suisses à investir dans les campagnes françaises.

La plus grosse difficulté sur cet axe Annecy-Genève est de trouver un bien disponible. Malgré la crise actuelle, les terrains et maisons à vendre s’arrachent comme de petits pains. La hausse constante des prix ne ralentit en rien la demande qui reste plus élevée que l’offre. Pourtant, des constructions neuves poussent comme des champignons autour du lac d’Annecy, mais ce n’est pas suffisant. Le dernier plan d’urbanisme « Agglo 2030 » annonçait 20 000 nouveaux habitants d’ici 2030.

Immobilier en Haute-Savoie

Vivre en France et travailler à Plan-les-Ouates : les avantages

Les Suisses choisissent de s’établir en France, si ce n’est pour son cadre de vie, loin des tumultes des grandes villes, avant toute chose pour les avantages financiers dont ils disposent. Si le m² se vend moins cher en France qu’en Suisse, le coût de la vie y est aussi moins élevé. Ils sont environ 11 % à vivre en dehors de leur pays et la plupart logent en Haute-Savoie ou dans l’Ain.

Les frontaliers français qui vivent en France et travaillent à Plan-les-Ouates considèrent également des bénéfices pécuniaires. La plupart, en franchissant la douane de Bardonnex pour se rendre sur leur lieu de travail, multiplient leur salaire par 2 ou 3 fois. Leur pouvoir d’achat augmente, ils accèdent plus facilement à la propriété, car les banques accueillent leur dossier en confiance.

Les travailleurs frontaliers de Plan-les-Ouates dépendent du régime fiscal du canton de Genève, ce qui implique qu’ils sont imposés en Suisse à un taux plus intéressant que s’ils ne l’étaient en France. Attention, cette règle est différente d’un canton à l’autre, dans celui de Vaud par exemple, vous devez reverser votre impôt en France.

Vous l’avez compris, vivre en France et travailler à Genève peut être une bonne opération financière. De plus, investir dans l’immobilier en Haute-Savoie est une valeur sure, les biens trouvent facilement acquéreur et les vendeurs réalisent de belles plus-values. Plan-les-Ouates est un bon compromis pour les frontaliers, car son parc d’entreprises se situe juste derrière la frontière, à proximité de Saint-Julien-en-Genevois.

 

Comment virer mon loyer de mon compte suisse à mon bailleur français ?

La réponse est simple, en utilisant Telexoo ! Notre plateforme de change en ligne vous permet d’effectuer des virements ponctuels ou réguliers. Après ouverture de votre compte sur notre plateforme, vous pouvez virer à tout moment la somme d’argent que vous souhaitez.

Vous avez la possibilité d’enregistrer plusieurs comptes sources et destinataires dans votre espace client. Ce qui veut dire que vous pouvez très bien effectuer votre transfert directement à votre bailleur si vous êtes locataire ou sur votre compte français si vous êtes propriétaire. Il suffit d’indiquer votre compte source ou le compte de destination, ainsi que la somme à convertir.

Votre opération de change pour le paiement de votre loyer ou de votre crédit s’effectue en deux étapes : vous effectuez un virement dans un premier temps de votre compte suisse à Telexoo (le virement prend en général 24 h) ; nous nous chargeons ensuite d’envoyer vos fonds sur le compte de destination que vous avez renseigné. Votre bailleur ou votre créancier recevra les fonds en euros dans les 24 à 48 h selon les organismes financiers. Vous pouvez suivre votre transaction sur votre compte client. Les démarches sont simples et sécurisées. Vous réalisez votre versement à tout moment depuis votre smartphone ou directement sur internet.

 

Si la Haute-Savoie attire de nouveaux habitants, toujours plus nombreux chaque année, c’est sans aucun doute dû à sa situation géographique. Sa proximité avec la Suisse lui fait profiter d’un marché de l’emploi dynamique offrant de nombreuses opportunités aux travailleurs. Les salariés de Plan-les-Ouates voient leur pouvoir d’achat augmenter et peuvent investir plus facilement dans l’immobilier, ainsi ils font fructifier leur épargne. Ces avantages se répercutent d’un côté comme de l’autre de la frontière, à bon entendeur !