Obtenez le meilleur taux pour changer son salaire en euro

{{ changeRate }}
{{ changeCost }} {{ changeFeeCurrency }}
{{ changeSaving }}
Vous avez déjà un compte ?

La solution digitale pour les frontaliers en Suisse

Les frais de transfert élevés et la conversion de devises représentent un véritable casse-tête pour les frontaliers travaillant en Suisse et résidant en France.

Ils sont considérés comme des clients de banque « spéciaux » souvent confrontés à la jungle des banques. Ils ressentent davantage ces difficultés, notamment par rapport à leurs salaires, et sont confrontés aux variations de taux de change et aux lourds frais.

Désormais, plusieurs possibilités s’offrent à eux pour apporter plus de flexibilité quant aux transferts de fonds et à la conversion des devises. Focus sur les solutions bancaires pour frontaliers en Suisse.

Les frontaliers : des clients pas comme les autres

Il est difficile pour un frontalier travaillant en Suisse et résidant en France de trouver une banque lui offrant les services bancaires adaptés à ses besoins. Les banques font face aux exigences réglementaires accrues liées à leurs activités financières transnationales. Gérer la clientèle suisse résidant en France est compliqué pour certaines banques. Cela se répercute évidemment sur leurs clients, qui doivent supporter de lourdes charges telles que des suppléments forfaitaires.

Les frontaliers ayant de petits salaires sont plus affectés par cette augmentation des frais de gestion, sans compter les fluctuations du taux de change et les transferts de fonds. Les banques locales proposent des solutions très chères ou qui rendent les transfrontaliers dépendants de leurs services.

Certes, les services comme les garanties de change permettent de simplifier davantage les procédures, mais le taux de change devient aussi important, de même que les frais supplémentaires. Les frontaliers doivent avoir l’habitude de comparer les offres des banques classiques ou digitales afin de trouver la solution idéale et sauvegarder leurs intérêts.

Les options pour les frontaliers

Avec un salaire payé en francs suisses, un frontalier suisse vivant en France réalise une bonne partie de ses dépenses en euros. Pour faire face aux changements du taux de change, il doit bien choisir la banque qui répond à ses attentes ou opter pour la solution digitale avec les services bancaires en ligne. Il est essentiel d’avoir un compte en francs suisses (CHF) pour le virement de son salaire. Le transfrontalier a besoin également d’accéder un service de change de devises pour la conversion en euros et effectuer des paiements en euros ou en francs suisses, des transferts ou des virements internationaux à faible coût. Plusieurs options sont possibles. Le meilleur choix est d’allier les services d’une banque « traditionnelle » basée en Suisse et une banque digitale établie en France. L’autre option est de choisir une banque 100% digitale en France et de recourir aux services de change de devises en ligne en Suisse.

Avoir un compte digital constitue l’une des solutions pour les frontaliers qui veulent réduire leurs frais de façon importante. Ils sont dispensés des frais de gestion de compte, de paiement ou en ce qui concerne l’utilisation de carte bancaire. Le seul bémol est l’absence de compte en francs suisses. Mais il est possible de passer par un service de change de devises en ligne avec des frais de change minimes, ce qui rend les conditions de change attrayantes pour les travailleurs suisses qui résident en France.

Recourir à une banque digitale en France et un service de change de devises en ligne en Suisse présente de nombreux avantages. Les transfrontaliers peuvent réaliser des économies avec l’absence de compte en devises et de service remplacé par le service de change en ligne. Cela optimise le transfert du salaire en francs suisses grâce à l’IBAN suisse du service de change en ligne, comportant les coordonnées et les informations du client. De plus en plus d’entreprises multinationales choisissent cette option pour faciliter la vie de leurs salariés frontaliers. C’est une solution bancaire pour frontalier qui allège les frais de façon considérable, mais le seul inconvénient reste l’absence de compte en francs suisses dans une banque suisse.

Les services des banques en France

Les banques traditionnelles françaises offrent aussi des services destinés aux frontaliers. Ces services comprennent l’ouverture de comptes en euros et en francs suisses, l’établissement de services de garantie de change, les virements internationaux, la mise à disposition de cartes de crédit sur compte en euros ou francs suisses. Le plus important reste le virement de salaires des transfrontaliers suisses dans la banque en France.

Il est possible de trouver ces offres de services frontaliers au niveau de la Banque Laydernier, de la Banque Populaire des Alpes, du Crédit Mutuel, du CIC, du Crédit Agricole et de la Société Générale. Le principal inconvénient est le change de devises à des taux assez élevés.

Les autres banques misent à la place sur l’écoute et le suivi des clients frontaliers par un conseiller de clientèle. Mais la difficulté est d’avoir un professionnel spécialisé en zone frontalière pour apporter des solutions crédibles aux problèmes spécifiques de ce type de clientèle.

Les services des banques en Suisse

Les banques suisses accordent une importance particulière aux frontaliers, même si leur transfert transite vers les services de change en ligne ou même les banques en France. Si leurs opportunités d’affaires sont minimes, elles ont conscience que la majorité de cette clientèle représente de futurs résidents. Alors elles peuvent proposer des offres intéressantes à long terme.

Les banques comme Migros, Léman, ou le Crédit Agricole Financements Suisse permettent l’ouverture de compte aux clients frontaliers avec des offres d’abonnement mensuel. D’autres banques comme la Raiffeisen sont catégoriques et ne veulent pas de clients frontaliers.

Certaines banques en Suisse ayant leur filiale en France incitent souvent à l’ouverture de compte dans leur établissement, mais la conversion des devises ou la tenue de compte sont parfois facturés de façon exagérée.

Les conseils de professionnels bancaires

Les frontaliers ont un salaire en francs suisses et effectuent leurs dépenses en euros. Leur but est d’avoir un taux de change avantageux pour la conversion de leurs devises. Ils peuvent changer l’argent au niveau de leur banque ou dans un bureau de change.

Les frontaliers peuvent également utiliser les services de professionnels spécialisés dans le change. D’autres solutions existent, comme convertir l’argent dans sa banque suisse, et ensuite transférer le montant en euros dans sa banque française.

Essayez Telexoo, créez un compte gratuit en 5 minutes !

Créer un compte gratuit

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audience et vous proposer une expérience utilisateur plus conviviale.

En savoir plus