Hausse des prix des matières premières : comment faire baisser la note ?

Hausse des prix des matières premières : comment faire baisser la note ?

Les PME sont sur la sellette face à la hausse des prix des matières premières qui n’en finit pas !

Augmentation du prix du pétrole, approvisionnement irrégulier en gaz, impulsion des prix pour les matières agro-industrielles et montée sensible des coûts des matières premières alimentaires importées…

Cette situation digne d’un scénario catastrophe n’est pas sans issue.

Voici quelques éclairages pratiques pour renforcer la sécurité financière des entreprises !

 

 

Sommaire

Pourquoi les prix des matières premières augmentent-ils ?

Quel est l’impact de la hausse des prix des matières premières ?

Les solutions clés face à la hausse des prix des matières premières

Pensez aux taux de change pour les achats de matières premières

Pensez au devis évolutif en fonction des matériaux

Pensez à la solidarité entre entreprises pour vos importations de matières premières

Pensez différemment vos process

 

Pourquoi les prix des matières premières augmentent-ils ?

L’inflation des matières premières était attendue pour de multiples raisons à la fin des années 2010 et au début des années 2020. On note par exemple comme le tarissement de certains gisements pétroliers ou métalleux, la dévalorisation du dollar ou encore le changement de politique d’importation et d’exportation de certains pays comme la Chine ou l’Australie.

Cependant, cette tendance prévisible pour les matières premières a été amplifiée par la crise sanitaire et des crises géopolitiques telles que la guerre en Ukraine ou le blocage du canal de Suez. Interviewé par pme.ch, Grégoire Bosson, le CEO de Bosson Combustibles, une entreprise familiale de Genève, remarque que « les variations du prix du pétrole sont dix fois plus importantes que d’ordinaire depuis le début du conflit en Ukraine ».

Ces événements ont touché des ressources déjà fragilisées et continuent d’affecter l’économie internationale si bien que l’on mentionne parfois une « crise des matières premières ». Le vice-président de Swissoil déclare d’ailleurs sur l’approvisionnement en gaz : « C’est une crise énergétique dans des proportions jamais vues ».

 

Quel est l’impact de la hausse des prix des matières premières ?

À l’échelle individuelle, nous voyons directement sur notre facture de gaz et d’électricité les conséquences de la crise des matières premières. Cela étant dit, les personnes à la tête des PME savent bien qu’il s’agit d’une crise plus globale bouleversant les méthodes et les budgets de production. Cette crise contraint également certaines habitudes logistiques qui peuvent impliquer des répercussions impressionnantes à long terme.

Samuel Reift, co-CEO de la PME Gaille Construction explique : « Les composants en bois ont aussi augmenté ; parfois, on n’en trouve plus en Suisse. Il faut donc aller en chercher ailleurs avec des transports coûteux. Le problème est que les offres ont été envoyées il y a plus d’un an parfois. Difficile d’adapter ensuite le prix sans perdre le marché ».

La pénurie des matières premières ébranle ainsi plusieurs domaines :

  • le pétrole,

  • les matières minérales (métaux non ferreux, ferreux ou précieux),

  • les matières agro-industrielles (pâte à papier, bois, caoutchouc, textiles naturels, etc.),

  • les matières alimentaires (céréales, huiles, viandes, etc.)

L’augmentation des prix des matières premières est particulièrement rude pour les entreprises dans le secteur de l’énergie, du bâtiment, de la métallurgie et du textile. On remet autant en question le coût des matières que le délai pour les obtenir.

 

Les solutions clés face à la hausse des prix des matières premières

L’inflation des matières premières est à suivre avec attention. Par exemple, la société Les Métalliers dans le canton de Neuchâtel relève les hausses de prix sur le métal et les composants (quatre hausses d’environ 10 % à chaque fois en en huit mois). Cela permet de réaliser des prévisions économiques pour diriger au mieux une entreprise.

En plus de conseiller une veille fréquente sur les matières premières, nous proposons aux PME des solutions pratiques à court terme et à long terme afin de faire face aux surcoûts ou à d’autres imprévus professionnels.

Pensez aux taux de change pour les achats de matières premières 

Il est possible de réaliser facilement quelques économies en gardant un œil sur vos frais et le taux de change des factures d’achats lors de l’importation de matières premières. Telexoo vous permet de bénéficier d’un taux de change avantageux pour régler vos factures à l’étranger, quelle que soit la devise d’achat. Ainsi, vous réduisez le risque de change comme expliqué dans notre article : Comment optimiser ses marges en évitant le risque de change.

Pensez au devis évolutif en fonction des matériaux

Au lieu de travailler à perte, il peut être intéressant de signaler la variabilité de certains prix. Certaines structures gagnent des offres avec des tarifs bas, mais perdent beaucoup plus en ne s’adaptant pas au prix du marché.

Pensez à la solidarité entre entreprises pour vos importations de matières premières

Si vous souffrez du manque de matières premières, il est fort probable qu’une entreprise voisine partage votre détresse. C’est pourquoi vous pouvez envisager d’effectuer une commande groupée pour partager les frais de transport et éventuellement réduire le prix unitaire en optant pour une plus grande quantité.

Pensez différemment vos process 

Si une matière première n’est vraiment pas disponible, il est peut-être temps d’envisager une autre ressource à employer. On peut rechercher un nouveau matériau ou récupérer des matières déjà utilisées, mais recyclables. Des entreprises, comme Remex à Bâle, n’hésitent pas à donner une seconde vie à certains matériaux de construction.

L’accessibilité et la hausse des prix des matières premières nous rappelle que toutes les ressources ne sont pas infinies et que les pratiques économiques sont inévitablement des pratiques écologiques et politiques. Cette période de crise est l’occasion idéale pour revoir ses engagements et assurer des valeurs fiables auprès de ses collaborateurs et de ses clients.

29 avril 2022
Partager