Quel est le Salaire Moyen d’un Frontalier à Genève ?
Économie

Quel est le Salaire Moyen d’un Frontalier à Genève ?

La Suisse est réputée pour son économie forte et son marché de l’emploi stable. Genève est une ville hétéroclite qui offre de multiples possibilités de carrières intéressantes. De nombreuses multinationales y ont installé leurs bureaux. Les Starts up, quant à elle, n’ont rien à envier aux plus grandes, elles se multiplient sur tout le canton de Genève. En 2019, le registre du commerce enregistrait 44 616 nouvelles inscriptions tout entreprises confondues. Le marché de l’emploi est donc très intéressant en Helvétie, surtout pour les frontaliers français de Haute-Savoie qui se situent à seulement 30 minutes de Genève. Si le salaire dépend de vos diplômes et de votre expérience professionnelle, il est tout de même intéressant de connaître le salaire moyen d’un frontalier à Genève avant de vous lancer dans votre recherche d’emploi. Sachez qu’un salaire se négocie, c’est à vous de tirer les chiffres vers le haut. Voici quelques conseils pour réussir votre négociation.

 

Frontaliers : Le canton de Genève instaure un salaire minimum à 3 800 €

Le référendum du 27 septembre dernier, visant à établir un salaire minimum de 23 francs suisses de l’heure, a été accepté par les citoyens genevois. En instaurant un salaire minimum à 3 800 €, le canton de Genève détient le record du salaire minimum le plus élevé au monde. Si ce montant peut sembler exorbitant pour la plupart des salariés français ou européens, il faut prendre en considération que Genève est l’une des 3 villes les plus chères au monde.

Les employés du secteur tertiaire sont les premiers à souffrir de leur salaire plutôt bas pour une ville comme Genève. Le coût de la vie est très élevé, se loger devient parfois un vrai parcours du combattant pour certains. Il fallait instaurer un salaire minimum pour que cette population ne tombe pas en dessous du seuil de pauvreté.

Cette mesure avait été refusée en 2011, puis en 2014. La récente crise pandémique du COVID 19 a révélé des emplois indispensables au bon fonctionnement du pays, mais malheureusement souvent précaires. Dans ce contexte économique particulier, une revalorisation des métiers était nécessaire.

Michel Charrat, président du Groupement transfrontalier européen explique dans les colonnes du Guardian :

« La crise du Covid a montré qu’une certaine frange de la population suisse ne peut pas vivre à Genève… 4 000 francs suisses, c’est le minimum pour ne pas tomber en dessous du seuil de pauvreté et se retrouver dans une situation très difficile. »

 

Grille du salaire moyen par métier - région lémanique

La Suisse est perçue pour beaucoup comme un Eldorado, les salaires en font rêver plus d’un ! Bien évidemment, chaque cas est différent, le salaire se calcule en fonction de vos diplômes, de votre âge, de votre niveau d’expérience et bien souvent encore de votre sexe, la parité entre hommes et femmes doit encore progresser pour évincer toute inégalité.

Voici la grille du salaire moyen par métier sur la région lémanique, secteur privé et public confondu.

Profession

20 à 29 ans

30 à 39 ans

40 à 49 ans

Directeurs/trices, cadres de direction et gérant(e)s

5'768

6'159

8'838

9'921

9'777

12'183

Professions intellectuelles et scientifiques

6'225

6'055

8'245

8'856

9'538

10'955

Professions intermédiaires techniques et non techniques

5'415

5'694

7'082

7'453

7'850

8'313

Employé(e)s de type administratif

4'940

4'726

6'133

5'608

6'865

6'793

Personnel des services directs aux particuliers, commerçants et vendeurs

4'393

4'627

4'793

5'137

5'141

5'697

Agriculteurs/trices et ouvr. qualifié(e)s de l’agriculture, la sylviculture et la pêche

*

4'875

 (5'635)

 5'384

*

5'977

Métiers qualifiés de l’industrie et de l’artisanat

4'514

5'283

5'108

5'806

5'513

6'296

Conducteurs/trices d’installations et de machines, ouvr. de l’assemblage

4'183

4'652

4'819

5'677

5'190

6'020

Professions élémentaires

3'900

4'847

4'181

5'305

4'561

5'900

(*) = les données ne sont pas suffisantes pour émettre des statistiques.
(…) = ce chiffre peut varier d’environ 5 %, la valeur est incertaine.

Cette étude a été réalisée par l’OFS (Office fédéral de la statistique) en 2018. Les valeurs indiquées dans le tableau ci-dessus représentent le salaire médian en francs suisses. Notez que la moitié des emplois de ces différentes catégories sont rémunérés au-dessus de ce salaire médian et l’autre moitié en dessous.

 

Comment rapatrier mon salaire au meilleur taux de change ?

En plus d’un salaire confortable, le frontalier peut augmenter ses revenus s’il maîtrise l’art du change. Rassurez-vous, il n’est pas nécessaire d’être un trader et de surveiller la bourse quotidiennement pour rapatrier votre salaire au meilleur taux de change.

Si à chaque coin de rues de Genève, vous pouvez être certain de trouver une banque ou un bureau de change, ces solutions restent tout de même contraignantes et coûteuses. Les banques traditionnelles, tout comme les bureaux de change appliquent des frais qui se répercutent sur votre taux de change. Ces frais correspondent à la marge que prennent ces établissements financiers pour se rémunérer. C’est pourquoi le taux de change varie d’une banque à l’autre.

Il est donc possible d’économiser sur votre change de devises en profitant d’un taux bas. Le change en ligne répond parfaitement aux besoins des frontaliers. Il fallait trouver une solution pour cette population grandissante qui allie facilité et économie.

Prenons un exemple :

Vous êtes vendeuse sur Meyrin, vous recevez un salaire mensuel net de : 4 393 CHF. Vous rapatriez votre salaire à un taux de 1,12 % : 4 393 CHF/1,12 = 3 922,32 €, vous recevez 3 922,32 €.

Par contre, si vous bénéficiez d’un taux de 1,08 % : 4393 CHF/1,08 = 4 067,59 €, vous recevez donc 145 € de plus. En une année, vous pouvez gagner 1 740 € en choisissant simplement un taux de change avantageux.

Si nos services de change en ligne peuvent proposer un taux concurrentiel, c’est parce que nous n’appliquons pas de frais supplémentaires sur votre taux de change. Si vous vous demandez où est l’arnaque, il n’y en a pas ! Sur le web, le fait de toucher un plus large public permet aux bureaux de change en ligne de négocier avec leurs partenaires financiers un taux relativement proche du taux interbancaire. Notre marge est réduite, car les transactions de change sont plus volumineuses qu’en bureau de change physique.

 

Vous avez désormais une idée plus précise du salaire moyen qu’un frontalier peut obtenir à Genève. Vous devez définir vos prétentions salariales avant vos entretiens d’embauche. Basez-vous sur la grille des métiers ci-dessus, ajoutez à cela vos diplômes et votre expérience, vous pourrez ainsi estimer vos revenus. Une autre technique simple à adopter, regardez les offres d’emploi pour le type de poste que vous recherchez et voyez ce que les employeurs proposent. Mais n’oubliez pas, tout se négocie, votre salaire et le taux de change pour le rapatrier, il suffit de bien se préparer et d’adopter des solutions simples et efficaces !