Canton de Neuchâtel : Changer son Salaire au Meilleur Taux

Horlogerie Neuchâtel Le canton de Neuchâtel est un lieu plébiscité par les frontaliers pour son économie, mais surtout pour sa situation géographique. Situé au nord-ouest de la Suisse dans le massif du Jura, la ville de Neuchâtel s'étend sur le littoral de son lac qui est entouré par la chaîne montagneuse du Jura. C’est en altitude que se trouvent les communes de La Chaux-de-Fonds et du Locle qui jouxtent la frontière française traversée elle-même par la rivière du Doubs. Ce canton détient le monopole de l’horlogerie, il génère à lui seul 1/3 des emplois de cette spécialité suisse. 9 000 entreprises de renommée internationale y sont implantées comme BVLGARI, Richemont SA, Johnson & Johnson SA, ou Philip Morris International inc. C’est aussi le pôle national des micros et nanotechnologies. Cette région jurassienne franco-suisse profite d’un marché de l’emploi dynamique qui incite de plus en plus de travailleurs français à franchir ses frontières.

Cependant, vivre en France et travailler en Suisse implique une gestion du quotidien constamment perturbée. Le frontalier est tiraillé, chaque jour, entre ces deux pays qui associent sa vie privée et sa vie professionnelle. Bien que proche par leur climat et certains de leurs paysages, la France et la Suisse divergent de bien des façons. Une législation différente, des monnaies aux devises différentes, une fiscalité différente, ou même encore une signalisation routière différente, le frontalier doit sans cesse s’adapter ! Heureusement, internet a démocratisé des outils venus simplifier les démarches, mais aussi la gestion administrative et financière des employés frontaliers. Prenons l’exemple du change en ligne, ces nouveaux bureaux de change ont apporté une réponse à la demande des salariés du canton de Neuchâtel, à savoir, comment changer son salaire au meilleur taux ? Le transfert de salaire était jusque-là un vrai casse-tête, désormais grâce au web et à ses applications, vous pouvez convertir votre salaire à toutes heures, sans même vous déplacer. Zoom sur le change dans le canton de Neuchâtel et ses environs.

Sommaire

Frontalier à Neuchâtel

Frontalier à Neuchâtel

L’emploi

La ville de Neuchâtel est aussi le chef-lieu de ce canton. Située à seulement quelques kilomètres de la France, elle ne cesse de se développer. L’horlogerie a largement façonné sa réputation, ce secteur d’activité regroupe à lui seul 10 % de la totalité des emplois du canton. Swatch Group y a implanté ses bureaux ainsi que la maison de luxe BVLGARI.

Si l’horlogerie est une spécialité suisse, elle n’en est pas sa seule force économique. Neuchâtel est une ville industrielle où l’on retrouve certains experts de la métallurgie, avec notamment la société Metalor Technologies SA. Dans un autre domaine, l’entreprise de tabac Philip Morris, basée à Serrières, emploie quant à elle plus de 1 200 personnes.

Le CSEM (Centre suisse d’électronique et de microtechnique) est lui aussi porteur d’emploi. Ce pôle de recherche est une référence en nanotechnologie, ingénierie des systèmes, et informatique. Neuchâtel exporte dans le monde entier ses découvertes et ses nouvelles technologies.

La ville accueille de plus en plus de travailleurs frontaliers, malgré la conjoncture économique particulière liée au COVID-19, les dernières statistiques montraient des chiffres à la hausse à la fin juin.

Les secteurs du secondaire et du tertiaire sont ceux qui recrutent le plus de frontaliers. Située aux pieds du Jura et offrant une vue panoramique sur les Alpes, la ville attire de nombreux touristes chaque année, il n’est pas difficile de trouver du travail dans l’hôtellerie ou la restauration, pourvu d’être qualifié.

La fiscalité à Neuchâtel

Le frontalier du canton de Neuchâtel qui rentre quotidiennement en France est sous l’égide des accords bilatéraux franco-suisses de 1983, ce qui implique qu’à l’inverse des résidents suisses, il n’est pas soumis à l’imposition à la source. En effet, la fiscalité à Neuchâtel des frontaliers leur permet de s’acquitter de leurs impôts dans leur pays de domiciliation, soit la France.

Pour ce faire, le salarié frontalier doit présenter à son employeur une attestation de résidence fiscale, autrement dit le formulaire 2041. Celui-ci se charge par la suite de le transmettre aux autorités fiscales suisses compétentes.

Pour déterminer son revenu imposable et calculer son impôt, le travailleur étranger doit s’en référer au barème d’impôt le concernant. Celui-ci est défini par l’Office cantonal dont vous trouverez le détail ici.

Frontalier à Le Locle

Travailler à Le Locle

Le Locle est une ville frontalière, limitrophe de Villiers-le-Lac, elle est aussi une force économique de cette région montagneuse. Selon une récente étude de l’OFS, en juin 2020, ils étaient 2 775 frontaliers à travailler à Le Locle.

Ville industrielle, elle est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO, car elle porte la marque d’une longue tradition horlogère. Tissot, Rolex, Ulysse Nardin sont des entreprises phares de l’horlogerie, un moteur économique local, force d’emploi.

Ne vous fiez pas à la taille de cette petite commune de Suisse perchée à plus de 1 000 mètres d’altitude, elle fourmille de fabricants de montres prestigieuses qui concentrent le savoir-faire suisse. Les experts de cette mécanique de précision y ont leur place !

La protection sociale

La protection sociale du frontalier du canton de Neuchâtel qui réside en France dépend de sa volonté. Il peut souscrire à une assurance suisse du type LaMal ou bien Française, autrement dit la CMU. Quoi qu’il en soit le travailleur frontalier est dans l’obligation de s’assurer à l’assurance maladie. Il portera son choix en fonction de sa composition familiale, de ses cotisations, etc.

Afin d’exercer son droit d’option, c’est-à-dire d’adhérer à la protection sociale française, il doit se manifester auprès de l’OCAM (Office cantonal de l’assurance maladie) avec une preuve de son affiliation délivrée par sa CPAM (Caisse primaire d’assurance maladie).

Attention : pour réaliser cette démarche, vous avez un délai de 3 mois. Au-delà de cette limite, vous pourriez être l’objet d’une affiliation d’office.

Canton de Neuchâtel

Frontalier à La Chaux-de-Fonds

Le marché de l’emploi de La Chaux-de-Fonds

La Chaux-de-Fonds est une ville au tissu économique sain et riche puisqu’on y retrouve plus de 2 000 entreprises petites et moyennes pour certaines, voire très grandes pour d’autres.

Là encore, l’horlogerie détient une place prépondérante du marché de l’emploi, elle représente 27 % des emplois chaux-de-fonniers. Rien d’étonnant à ce que les marques de prestige telles que Cartier, Tag Heuer, Chanel ou encore Jaquet-Droz y aient élu domicile.

Au fil du temps, grâce à sa main-d’œuvre qualifiée, La Chaux-de-Fonds a su se réinventer et se spécialiser dans la robotique avec des entreprises comme Ismeca, ou Almac. Mais aussi, dans l’informatique, dans l’automobile et dans la métallurgie fine avec le Groupe PX par exemple.

La santé et le médical sont également bien implantés à La Chaux-de-Fonds. Stryker un des plus grands spécialistes en technologie médicale au monde, mais aussi Hader qui développe des produits et outils destinés aux dentistes et aux laboratoires.

C’est donc une ville qui offre des possibilités d’emploi variées où la science, la recherche et le développement sont à l’honneur.

Le frontalier français du canton de Neuchâtel

Si vous avez choisi de prendre la direction de la Suisse, c’est certainement pour son marché de l’emploi attractif où de nombreuses entreprises multinationales recherchent des profils qualifiés, mais aussi pour les prestations salariales qu’elle propose. En 2019, le salaire médian suisse avoisinait 6 502 CHF soit environ 5 698 €.

Neuchâtel avait, en 2017, adopté le salaire minimum à 20 CHF de l’heure. Cette décision a attiré une population encore plus large, le nombre de frontaliers neuchâtelois est en constante hausse depuis quelques années.

L’Arc jurassien suisse a vu son effectif de frontaliers augmenter de 4,2 % en cette année 2020. Le secteur tertiaire est celui qui embauche le plus de main-d’œuvre française (+9 %). En juin 2020, les frontaliers représentaient 12,5 % de l’emploi cantonal.

Changer son salaire CHF en euros au meilleur taux

Si beaucoup de travailleurs français voient la Suisse comme un eldorado, il n’en reste pas moins que la vie du frontalier est parfois plus compliquée qu’il n’y parait. En effet, avec des semaines de travail à 42 h en moyenne, auxquelles il faut ajouter le temps passé dans les transports, pour seulement 4 semaines de congés payés annuels, le frontalier ne chôme pas !

À cela, il doit s’adapter à une législation différente d’un canton à l’autre, notamment en termes de fiscalité, mais aussi en ce qui concerne la protection sociale qui lui coûtera plus ou moins 400 €/mois de cotisations.

Vient enfin le temps tant attendu du jour de paie ! Là encore, le frontalier doit s’interroger sur la bonne solution pour changer son salaire CHF en euros au meilleur taux. Ce point est essentiel s’il veut faire des économies.

Car oui, convertir son salaire CHF en euros, au bon moment et au bon endroit, permet de réaliser de belles économies !

Il fut un temps, où les frontaliers du canton de Neuchâtel devaient recourir à toute une gymnastique pour convertir leurs francs suisses en euros. Généralement un vendredi soir, souvent pressé de rentrer chez lui après une dure semaine de labeur, le frontalier court au guichet de sa banque suisse pour retirer son salaire.

Une fois muni de celui-ci, il s’active pour se rendre dans la queue interminable du bureau de change. Car oui, c’était jour de paie et il n’était pas seul à vouloir changer son salaire pour aller faire les courses du week-end.

Tout au long de la file d’attente, il croise les doigts en espérant profiter d’un taux intéressant, la veille il l’avait vu en baisse pourvu que la tendance soit la même… Malheureusement, la chance ne lui sourit pas, le taux était reparti à la hausse !

Plus le temps, plus le choix, il lui fallait convertir ses espèces et accepter que ce mois-ci encore, il ne bénéficierait pas d’un taux avantageux.

Voici une époque bien révolue, car il n’est plus question de perdre son temps ni son argent ! Les services de change en ligne ont réinventé l’art de maîtriser les fluctuations boursières.

Désormais, le frontalier rentre tôt chez lui, il s’installe confortablement dans son canapé et consulte notre site de change en ligne pour changer son salaire CHF en euros au meilleur taux, directement de son compte suisse à son compte français.

Fonctionnement du change de devises chez Telexoo

Telexoo est une entreprise genevoise qui a cherché des solutions utiles aux frontaliers pour les soulager dans leurs opérations courantes de change de devises. Si nous avons conçu notre bureau de change en ligne, c’est avant tout pour répondre à une demande toujours croissante, des particuliers, mais aussi des entreprises, de bénéficier du meilleur taux de change du marché en toute simplicité.

Grâce à nos services, convertir votre salaire au meilleur taux est devenu un vrai jeu d’enfant. Notre plateforme vous informe en temps réel des variations boursières, nos graphiques vous donnent la tendance des derniers jours et notre convertisseur vous indique le moment le plus propice pour changer vos devises.

Après avoir créé votre compte, vous pourrez effectuer un virement bancaire à l’international, et ce à tout moment de la journée. En seulement 24 ou 48 h, vous recevrez vos fonds en euros sur votre compte français.

Pour changer vos devises chez Telexoo, il vous suffit de vous inscrire en ligne, puis de nous transmettre vos documents. Tout est en ordre ? Vous pouvez maintenant effectuer votre virement en CHF sur notre plateforme, nous effectuons un virement en euros directement sur le compte de destination que vous aurez préalablement renseigné.

Bénéfices du change en ligne

Les bénéfices du change en ligne sont nombreux ! Tout d’abord, ce sont des services faciles à utiliser, disponibles à tout moment et à toute heure. Avec eux, terminé la contrainte mensuelle pour changer son salaire, les travailleurs de Neuchâtel convertissent leurs gains en quelques clics, de façon sécurisée et sans déplacement inutile.

Un autre avantage qui convaincra le plus grand nombre, le change en ligne permet de bénéficier du meilleur taux et donc de réaliser chaque mois des économies sur vos transactions pour changer vos francs suisses en euros. Le journal ArcInfo y a même consacré un article dans une récente publication.

Si nous pouvons proposer un taux compétitif, c’est simple, contrairement aux banques classiques ou un bureau de change physique nous pouvons réduire nos frais. C’est ainsi que vous pouvez bénéficier d’un taux préférentiel sur toutes vos opérations de transfert de monnaie.

Les banques classiques et les bureaux de change physiques appliquent tous des frais à leur clientèle. Ces frais varient d’un établissement bancaire à l’autre, c’est ainsi que les banques se rémunèrent sur votre change.

Transfert de fonds sécurisé

C’est un point d’honneur sur lequel Telexoo veille à accorder toute sa vigilance. Nous sommes un intermédiaire financier soumis à la surveillance de l’OAR-G, elle-même affiliée à la FINMA (Autorité fédérale suisse de surveillance des marchés financiers).

Chaque transaction est entièrement vérifiée pour répondre en totale conformité aux réglementations helvétiques. Nos équipes œuvrent chaque jour pour régler dans les meilleures conditions les problématiques de chacun.

C’est pour cette raison que nous avons voulu un service proche de nos clients. Nos spécialistes du change sont facilement joignables par téléphone ou par mail pour répondre à toutes vos questions.

Toutes les données relatives à la personne sont traitées de façon totalement confidentielle. Nous appliquons des mesures hautement sécurisées.

Vous économisez {{ changeSaving }}
{{ changeYear }} sur 1 an
{{ changeRate }}
Frais de virement {{ changeFeeCurrency }} {{ changeCost }}
Créer un compte gratuit
* taux non contractuel actualisé le {{ lastTime }}
Comment fonctionne Telexoo ?