Qu’est-ce que le taux de change interbancaire ?

20/09/18

Qu’est-ce que le taux de change interbancaire ?

Pour comprendre comment fonctionne le taux interbancaire, il convient d’entrer dans l’univers des banques et donc du marché des devises. En effet, les taux interbancaires correspondent aux taux des prêts à court terme entre les banques. Ils ne sont jamais fixes. Ces taux proviennent du marché interbancaire où les protagonistes du système ne sont autres que les banques d’affaires, les banques de dépôts, ou les banques centrales. Ce fameux taux interbancaire représente le taux du marché. Il s’agit au bout du compte d’une référence utilisée dans le calcul des taux de change proposés à la clientèle privée et les entreprises.

 

Comment fonctionnent les banques

Nous avons vu que le taux interbancaire était le taux d’intérêt en vigueur sur les prêts court terme entre les banques. Concrètement, ces établissements bancaires empruntent et prêtent de l’argent sur le marché interbancaire pour posséder de la liquidité et répondre aux conditions qui leur sont dictées par la loi. Le taux d’intérêt pratiqué est soumis à la disponibilité de l’argent du marché, mais aussi aux taux du marché et conditions, comme la date d’échéance. Nous voyons donc que le taux interbancaire n’est autre le taux de change auquel les banques et les autres acteurs financiers s’échangent les devises. Dans les faits, ce taux diffère du taux que le client reçoit. En effet, le change bancaire ajoute une marge en fonction du type de clients, du montant et de la devise.

 

Marché interbancaire

La législation impose aux banques de posséder de l’argent liquide afin de pallier certaines conjonctures. Mais si un organisme bancaire n’est pas en mesure de répondre en termes de liquidités, il sera forcé par conséquent d’emprunter de l’argent au marché interbancaire pour combler son découvert. A l’opposé, d’autres banques vont afficher un surplus de liquidités. Ce sont justement ces banques aux coffres remplis qui prêteront de l’argent sur le marché interbancaire en touchant au passage des intérêts.

 

L’Euribor et l’Eonia

Ce sont les noms donnés aux principaux taux interbancaires en Europe. L’Euribor est un taux moyen partagé par un groupe de 43 établissements bancaires sur des prêts non gagés. Ce dernier tient compte également de plusieurs échéances possibles : d’une semaine à 12 mois. L‘Euribor à 3 mois est par exemple la valeur de référence utilisé par le marché des swaps (marché des taux d’intérêts) et par d’autres marchés européens. L’Eonia quant à lui sera plutôt utilisé pour le taux référence au quotidien. Il est à noter que nombre de marchés non européens, comme le dollar US, auront tendance à préférer le Libor (London Interbank Offered Rate) comme valeur de référence.

 

Comment les frais s’accumulent pour le client

Le marché interbancaire est un marché OTC (over the counter), c’est-à-dire qu’il n’y jamais de prix fixe, contrairement aux actions par exemple. De ce fait, chaque intermédiaire fixe le taux de change. Il y a donc autant de prix qu’il y aura d’intervenants et chaque bureau de change est libre de pratiquer le cours qu’il souhaite infliger à ses clients. Cela signifie que sur le marché des changes, ce que touchera l’intervenant viendra de la différence entre le cours qu’il vous consent et le cours auquel il va se couvrir. Il va par exemple vous acheter en suisse 30 000 euros à 1.12 puis les revendre après à 1.11. Durant ce laps de temps, il aura gagné 242 euros. C’est cette somme précisément que le client paiera en plus, comme s’il achetait un service.

 

Plus vous changez d’argent, moins ça coûte cher

Le taux de vente et le taux d’achat n’est jamais le même. Et cette différence s’appelle le « spread ». Cela signifie que lorsqu’on vous parle du taux de change d’une devise, c’est généralement une moyenne du taux interbancaire à l’achat et à la vente. Nous avons vu que le taux interbancaire était le taux pratiqué entre les grandes banques. Autant dire que pour elles, ce « spread » ne représente pas beaucoup, et que surtout, plus les montants échangés seront petits, plus la transaction vous coûtera cher. Nous le savons, lorsqu’un particulier se rend sur l'ebanking de sa banque pour effectuer des paiements dans une autre devises que le franc suisse, l’établissement bancaire applique sa marge spread, sur le taux interbancaire. Voilà pourquoi plus cette marge est élevée, moins le taux est attractif.

 

Comment Telexoo calcule-t-il son avantageux taux de change

En changeant des devises, le client est toujours soumis à la même équation. En effet, le prix est calculé au regard de la marge de l’établissement bancaire. Par exemple en Suisse, pour 50 000, la marge bancaire sera de 1.50%.

Avec Telexoo, c’est cette équation qui est balayée. Car c’est sur ce taux interbancaire que Telexoo base ses propres taux, avec une marge interbancaire beaucoup plus serrée, sans frais de virement, ni commission. Pour exemple, chez Telexoo, on vous proposera 44 302 euros contre 50 000 CHF, ce qui fait sur la transaction une économie de 373.67 €.  Ce convertisseur en ligne, au vu de son très grand volume de change mensuel, est en capacité de négocier auprès du système bancaire des taux de change avec des marges similaires aux taux interbancaires professionnels. Il va ainsi pouvoir faire bénéficier à sa clientèle privée ainsi qu’aux entreprises, des marges à très forte réduction. Telexoo, c’est le moyen de bénéficier de taux de change très compétitifs, attractifs, addictifs… avec des marges d’économies allant de 50% à 80%.

Créer un compte

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audience et vous proposer une expérience utilisateur plus conviviale.

En savoir plus